Si vous utilisez un adblocker, vous remarquerez que cela ne change rien à votre consultation de Newsline. Sur beaucoup de sites, naviguer sans publicités disséminées un peu partout se révèle des plus reposants. Mais pour beaucoup d’éditeurs de contenu, cela pose un réel problème de revenus perdus. L’éditeur de logiciels Adobe s’est associé à PageFair, un concurrent du principal acteur Adblock Plus, pour éditer une étude sur le blocage de la publicité en ligne en 2015. Les résultats montrent un usage de plus en plus installé des bloqueurs de publicité.

+ 41 %

C’est l’augmentation sur les 12 derniers mois de l’utilisation de bloqueurs de publicité. Ce qui représente une augmentation de plus en plus rapide, comme le soulignent les données recueillies au fil des années.

nombre-utilisateurs-adblock-newsline

Forcément, plus le nombre d’utilisateurs augmente, moins les publicités sont vues, même si elles sont bel et bien présentes sur les sites que vous consultez. Pour les éditeurs, cela représente un chiffre de plus en plus important à combler, que l’étude imagine plus important encore en 2016.

adblock-manque-a-gagner-dollars

Deux scénarios sont à envisager :

1.

Le scénario du pire : ces graphiques poursuivent leur direction, augmentant le nombre d’utilisateurs bloquant la publicité de manière conjointe au manque à gagner des éditeurs. En conséquence, les emplacements publicitaires sont paradoxalement plus nombreux, pour combler le manque à gagner auprès des internautes n’ayant pas installé de bloqueur de publicité. En parallèle, les bloqueurs (comme Adblock, ou AdFair) sont payés par les annonceurs pour laisser filtrer certains formats publicitaires. Comme les annonceurs ne voudront pas payer deux fois, le coût d’exposition auprès des éditeurs va continuer de chuter, ce qui les contraindra également, d’eux-mêmes, à augmenter le nombre d’emplacements. Ce phénomène est déjà en marche.

2.

Le scénario du mieux : les formats publicitaires classiques sont abandonnés au profit d’initiatives différentes (le fameux #brandcontent entre autres), mais aussi de formats adaptés aux supports (et non l’inverse), qui ne gênent pas la lecture.

Et pour sa prochaine mise à jour avec iOS9, l’iPhone embarquera la capacité d’installer un bloqueur de publicité mobile. Sortez les pop-corn.