Chronique Simplicité, efficacité, c’est la promesse de ce spot publicitaire et du produit qu’il vante. On assiste donc à trente secondes d’affirmations.

Les deux premières scènes sont consacrées à des femmes qui ont un vrai problème dans la vie : leur machine à laver. L’une, vient de se faire lâcher par sa machine et l’autre, trouve que ça marche de moins en moins bien entre elles. Après seulement sept secondes, le réparateur entre en scène ! Et lui, il s’y connaît ! Il affirme que le problème dont tout le monde est au courant, c’est le calcaire sec et collant. Mais ce n’est pas tout, les tuyauteries sont aussi capricieuses avec les résidus de lessive et de fibres. Pendant qu’il trifouille une vieille machine à laver qu’il rafistole, il nous donne la solution : Calgon 2 en 1 à chaque lavage. De l’amour en tablette en somme. On ne saura pas ce que sont devenues les femmes du début de l’histoire, mais au moins on a la clé d’une relation heureuse : toujours garder les tuyaux dégagés.

chronique-pub-calgon-1
« Essorer à la main, je n’ai pas que ça à faire ! » Un shampooing pourrait lui faire du bien.

 

chronique-pub-calgon-2
« Ça marche de moins en moins bien. » Fais-la courir !

 

chronique-pub-calgon-3
« Ma petite dame, pas étonnant… »

 

chronique-pub-calgon-4
“…faut entretenir la tuyauterie. »

 

chronique-pub-calgon-5
« Regardez donc cette machine en pleine santé… »

 

chronique-pub-calgon-6
« … on voit tout à travers sans calcaire. » C’était l’instant échographie.

 

chronique-pub-calgon-7
« Y’a pas de secret, faut l’aimer votre machine. »

Newline aime à 60 % ce spot, car on n’a pas trouvé le lieu du tournage dans lequel on voudrait bien créer un loft avec de superbes baies vitrées. 30 % de positif parce que cette pub est intemporelle, elle marcherait aussi bien en 1980. 30 % de positif parce que le technicien est d’un naturel parfait !