Chronique 900 000 (selon la police) à 2 millions de Brésiliens (selon les organisateurs) ont manifesté ce dimanche 16 août, pour réclamer la destitution de la présidente Dilma Rousseff. Scandant « Fora Dilma » (« Dehors Dilma »), les manifestants expriment leur colère envers la présidente de gauche, du Parti des Travailleurs (PT) et affirment continuer la mobilisation jusqu’à sa chute. En cause, la politique d’austérité mise en œuvre par le gouvernement face à la récession économique, la crise politique qui frappe la gauche et le PT qui risque de perdre la majorité et surtout le scandale de corruption politico-financier à plusieurs milliards de dollars liant le géant pétrolier national Petrobras, le PT et d’autres partis alliés. Sur Instagram, les Brésiliens partagent des images de ces protestations auxquelles même les enfants et les chiens prennent part.

#vemprarua #vempraruabrasil #foralula #foradilma #forapt #dia16 #salvador

A photo posted by Samuel Cruz (@samuelcruz10) on

https://instagram.com/p/6d-kBwFwBZ/

https://instagram.com/p/6d6wU7GvVt/

https://instagram.com/p/6d-P5xno2M/

https://instagram.com/p/6d5Nj1DM4y/

"E o Sol da Liberdade, em raios fúlgidos" #ForaDilma #ForaPT #MudaBrasil

A photo posted by @rafabyrro on

Agora a DILMA vai CAIR. #ForaDILMA

A photo posted by André Fontenele (@andrefontenele12) on

Pátria amada ♥ #brasil #forapt #foradilma #nãodesistodobrasil #jpsdbmg

A photo posted by Ana Gabriela Oliveira (@anagabrielaoliveiraa) on

Bandeau photo. Crédits : AFP – Madeleine Pradel, Farid Addala