Une réforme du droit des étrangers a été adoptée fin juillet par l’Assemblée nationale et sera examinée par le Sénat à la rentrée. La droite a déploré une politique « immigrationniste » (Guillaume Larrivé) et un « angélisme stupide » (Eric Cioti). A raison ? Le gouvernement actuel mène-t-il une politique « immigrationniste » ?

Un peu

Le nombre de titres de séjour délivrés pour la première fois augmente, surtout chez les étudiants.

COURBE01-IMMIGRATION

Pas vraiment

L’accueil de nouveaux immigrants réguliers chaque année est stable et l’un des plus faibles de l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Économiques)
Entre 2004 et 2012, 200 000 nouveaux arrivants réguliers ont été accueillis chaque année, ce qui représente 0,3 % de la population française alors que la moyenne pour les pays de l’OCDE est de 0,6 %.

COURBE02-IMMIGRATION

Pas vraiment

Séjourner de manière irrégulière en France reste illégal : être en France sans titre de séjour ni autorisation est un délit passible d’un an de prison, 3 750 euros d’amende et trois ans d’interdiction du territoire.
La France emploie depuis 2012 moins de moyens pour pousser les sans-papiers à quitter le territoire.

COURBE04-IMMIGRATION

Les éloignements sont en baisse surtout du fait de la chute des aides au retour. Les expulsions, appelées « éloignements forcés » par le ministère de l’Intérieur continuent d’augmenter.

COURBE03-IMMIGRATION

Pas vraiment

Les demandes d’asile sont en forte augmentation, mais le nombre de demandes acceptées est stable.

COURBE05-IMMIGRATION

Un peu + pas vraiment x 3 = pas vraiment

Difficile donc d’affirmer que la « gauche » au pouvoir fait preuve d’une politique « immigrationniste ». Certes, la réforme facilite les procédures pour certains immigrés déjà en France depuis un an et titulaires d’un titre de séjour et pour les immigrés qualifiés et spécialistes. La France n’est pourtant pas en train de se faire envahir depuis l’élection de François Hollande. Depuis 2012, près de la moitié des immigrés en France sont originaires de l’Union européenne. #libre-circulation