Interrogé sur Europe 1, ce midi, le secrétaire d’État aux Transports, Alain Vidalies a déclaré vouloir continuer à renforcer les mesures de sécurité dans les gares et les trains. Face à des voyageurs trop nombreux pour être tous contrôlés, la discrimination serait, selon lui, un moyen efficace pour assurer la sécurité des voyageurs.

Je préfère qu’on discrimine pour être efficaces, plutôt que de rester spectateurs

 

Selon le secrétaire d’État, il faut des moyens humains, militaires et policiers, et renforcer le contrôle aléatoire des bagages par des personnes spécialisées qui peuvent demander aux voyageurs d’ouvrir leur sac et leur refuser l’accès au train, en cas de doute. Un numéro national de signalement des situations anormales dans les gares et les trains va être mis en place à partir du 1er septembre.

 

Sur Twitter, le secrétaire d’État a précisé ses propos :