Par trois fois, ces trois derniers jours, la Chine a fortement abaissé le cours de référence du yuan face au dollar. Une politique de la banque centrale chinoise (PBOC) pour relancer l’économie chinoise notamment à l’export mais aussi pour s’approcher des critères à remplir pour devenir une monnaie de référence internationale.

yuan-cours-2
Source : Yahoo Finance

Alors que le taux de référence évoluait autour de 6,20 yuans par dollar, il a été fixé à 6,2293 mardi, à 6,3306 mercredi et à l’ouverture ce jeudi, la banque centrale chinoise l’a abaissé à 6,4010.

Il s’agit de la dépréciation la plus brutale depuis plus de deux décennies, pourtant les autorités chinoises ne veulent pas parler de « dévaluation », qui rime avec une guerre des taux de change, mais plutôt d’un « ajustement » par rapport aux réalités du marché. Ceci est une des conditions requises pour que le yuan devienne une monnaie de référence comme le dollar, l’euro, la livre ou encore le yen à l’échelle mondiale, dans des instances comme le Fonds monétaire international par exemple.

Cette politique monétaire chinoise peut également avoir pour objectif d’enrayer le ralentissement de l’activité économique. En juillet, les exportations chinoises connaissaient une baisse de plus de 8 % en un an. Mais les conséquences sur les marchés financiers ne se font pas attendre : panique sur les places boursières, chute du cours du pétrole,…