Ce vendredi 26 juin 2015, l’ONU fête ses 70 ans d’existence. C’est le 26 juin 1945, lors de la Conférence de San Francisco, que les 51 États membres fondateurs de la plus grande organisation internationale ont signé la Charte des Nations unies. Pour illustrer ces 70 ans de longévité, Newsline vous propose quelques chiffres, informations, faits et anecdotes opposant (dans la plupart des cas) l’ONU de 1945 à celle de 2015.

51 Vs 193

Le 26 juin 1945, 51 États signent la Charte des Nations Unies, sur un total de 72 États reconnus dans le monde. Aujourd’hui, il y a 193 États membres sur 197 États reconnus. En pourcentage, cela donne 70,8 % des États du monde membres de l’Onu en 1945 contre 97,97 % aujourd’hui. Les 100 % atteints d’ici 2045 ?

NDLR : Si vous souhaitez briller en société lors de vos soirées mondaines, vous pouvez préciser aux personnes qui vous entourent qu’en réalité seuls 50 représentants dépêchés à San Francisco ont signé la Charte ce 26 juin 1945. La Pologne, n’est pas présente à ce moment là car elle ne possède pas encore de gouvernement établi et reconnu. Néanmoins, un espace lui est laissé pour qu’elle signe plus tard en tant que membre fondateur. C’est ce qu’elle fait le 15 octobre de la même année.

1945 – 2015 : 69

C’est le nombre d’opérations militaires autorisées et menées par l’Onu avec sa force de maintien de la paix : les Casques bleus. En moyenne, cela fait presque une chaque année. Aujourd’hui, 16 sont encore en cours.

6 Vs 60

En 1945, l’Onu comptait au total six organes principaux. Avec le temps, plusieurs institutions, commissions, départements, programmes et organes subsidiaires ont été créés. Aujourd’hui, il en existe un peu plus de soixante. Toujours plus loin, toujours plus nombreux, toujours plus fort !

Win Vs Leak

Lors de la Conférence de San Francisco, les États-Unis profitent du fait que l’évènement ait lieu sur leur territoire pour espionner les messages privés qu’envoient les diplomates étrangers à leurs pays.  100 % des ambassades sont concernées, pour un taux de réussite atteignant 100 %. Depuis quelques années déjà, le Président Obama promet de modérer les écoutes à l’ONU. Vraiment ?

Charte + Condition

Aujourd’hui, et comme le stipule la Charte des Nations unies, « peuvent devenir membres des Nations unies tous autres États pacifiques qui acceptent les obligations de la présente Charte et, au jugement de l’Organisation, sont capables de les remplir et disposés à le faire ». C’est déjà le cas en 1945, à ceci près qu’une condition est imposée à tout État qui souhaite faire partie des États membres fondateurs. Peuvent être membres dès 1945 les États qui ont accepté de déclarer la guerre à l’Allemagne au moins trois mois avant sa capitulation. Le message était clair : dehors les opportunistes, revenez plus tard.

1945 – 2015 : 6 ♀

En 70 ans, seulement six femmes occupent le poste de représentante permanente au Conseil de sécurité de l’ONU. Toutes sont Américaines et la dernière en date, Samantha Power, siège actuellement au Conseil de sécurité depuis 2013. Pour rappel, les cinq pays membres permanents du Conseil de sécurité sont le Royaume-Uni, la Chine, la Russie, les États-Unis et la France. #pourquandlaparité

État d’esprit

1945 : Paix. Unité. Coopération. Espoir. Paix. Attentes. Paix. Paix.

2015 : Critiques. Réformes. Évolution. Paix. Critiques. Coopération. Critiques. Nuances. Attentes.

Discours Vs #2015

En 1945, nombreux sont les articles de presse, les émissions radio et les discours (certains même diffusés à la télévision). Néanmoins, pour le public, pour les gens, une certaine distance les séparait de l’ONU. Le secrétaire général, figure la plus publique de l’Organisation, n’est pas aussi présente auprès des gens qu’elle ne l’est aujourd’hui. En 2015, on peut poser à côté/avec un mannequin en carton de Ban Ki-moon, l’actuel secrétaire et publier la photo sur Instagram. Swag.

Had another fangirl moment #acciONU #ONU70

A photo posted by Mariana G. (@tikiku) on

1945 – 2015 : 8 CDD, 1 Intérim

En 70 ans d’existence, l’ONU a connu huit secrétaires généraux différents, élus dans les règles de l’art, et seulement un en intérim (le Britannique Gladwyn Jebb, qui occupe cette fonction d’octobre 1945 à février 1946, en attendant la nomination du premier secrétaire général). Le mandat dure cinq ans et tous ont été réélus pour un second, à l’exception d’un, le secrétaire Boutros-Ghali. Parmi ces secrétaires, un est mort en fonction, un a démissionné et deux ont reçu le prix Nobel de la paix.

Bleu Vs Arc-en-ciel

En 1945, la Charte des Nations unies était de couleur bleu. Pour ses 70 ans, l’Onu propose sa Charte dans toutes les couleurs de l’arc-en-ciel. Un geste pour rappeler que les droits LGBT sont des droits humains et que le secrétaire général actuel Ban Ki-Moon soutient activement ces droits à travers le monde. Même si la version arc-en-ciel n’est disponible qu’en anglais (chinois, français, arabe, russe et espagnol restent en bleu), cela reste un beau symbole.