Il fait chaud, c’est presque la canicule, alors comme chaque fois : gros débat au bureau entre les pro-clim et les anti-clim. Souvent, on trouve d’un côté les jeunes, les hommes et de l’autre les femmes et les vieux seniors. Un caprice de ces derniers ? Non, dit une étude publiée récemment dans la revue Nature.

Développé dans les années 60, un modèle affirmait que la température idéale au travail est de 21 °C. Un peu frais, disent aujourd’hui les chercheurs néerlandais qui viennent de publier leurs résultats.

24 °C

Ce serait la température de confort au bureau pour le plus grand nombre d’employés.

Pourquoi une telle différence ?

Déjà des changements de tenue. Certes, shorts et tongs sont encore interdits dans la plupart des entreprises, mais le code vestimentaire est tout de même moins strict et en été, le costume trois-pièces n’est plus obligatoire.

Et puis surtout, le modèle établi dans les sixties était biaisé : la température était calculée pour un homme de 40 ans. #Oùsontlesfemmes?
Le duo de scientifiques de Maastricht a lui pris en compte les différences suivant l’âge et entre les sexes. Les femmes ont en effet des métabolismes moins rapides que les hommes, elles produisent donc moins de chaleur. Elles sont également plus sensibles au froid, avec leurs vaisseaux sanguins qui se referment. #mainsfroides
L’âge ralentit également les métabolismes et renforce la sensibilité au changement de température.