La France se fait doubler et n’est plus que le cinquième pays exportateur d’armes au monde, mais les ventes ne cessent d’augmenter, atteignant 8,06 milliards d’euros en 2014. De la bombe ! diront certains. Les commandes en 2015 se multiplient : un avenir canon.

INFOGRAPHIE-TOP5ARME-FINAL

« Les ventes d’armement français ont augmenté de 17,3 % par rapport à l’année 2013 », nous raconte le rapport du ministère de la Défense. En cause ? Un contrat de 3 milliards de dollars destiné au Liban et financé par un pays tiers, l’Arabie Saoudite, premier client de la France devant l’Inde, le Brésil et les Emirats arabes unis. Cela représente environ un tiers des exportations annuelles d’armes françaises. Véhicules de l’avant blindés, véhicules blindés légers, navires patrouilleurs, missiles, canons, hélicoptères, mais aussi drones tactiques, ont été vendus l’année dernière.

Depuis 2010, le marché de l’armement est fleurissant : sur cette période, la France a livré pour plus de 14,8 milliards d’euros de matériel militaire et les prises de commandes augmentent d’année en année : près de 5 milliards d’euros en 2012, 7 milliards en 2013, plus de 8 milliards en 2014.

2015 s’annonce record avec des commandes depuis le début de l’année pour plus de 15 milliards d’euros déjà. 24 Rafale à l’Egypte, 24 au Qatar, 36 à l’Inde et maintenant 24 hélicoptères Caracal commandés par le Koweït. We are the Champions ? Pas sûr, le duo de tête est loin devant, avec près de 60% des exportations d’armes sur la période 2010-2014 à eux seuls…

Mais en tout cas, le ministre de la Défense est très fier.