Le tirage du loto a été créé en 1976 et la mise était de 1 franc. On est allé chercher des images de l’époque et on s’est régalé des effets spéciaux, notamment pour la disparition du présentateur. Aujourd’hui, les règles ont quelque peu changé, mais surtout, le décor est totalement revisité. On voit les choses en grand à la Française des Jeux.

L’impression dès l’ouverture de l’émission est que le plateau est très grand, mais non. Il ne s’agit que d’un décor entièrement en fond vert dans une toute petite pièce de 20 mètres carrés maximum dans laquelle se trouve la/le présentatrice/teur et les deux boules de tirage.

Photo 1

Tout le reste est incrusté, même les faisceaux de lumière des projecteurs en image de synthèse. Pour on ne sait quelle raison, dans le fond, se trouvent des images de château sur un grand écran derrière la présentatrice. Mais ces images varient, la dernière fois, c’était le Mont Saint Michel.

Photo 2

Aujourd’hui, c’est Estelle Denis qui s’y colle. Oui, ils sont plusieurs à se relayer, dont Jean-Pierre Foucault himself. Elle porte un décolleté pour ses deux micros et une jupe en cuir. Son minois peut vous être familier, elle présente de nombreuses émissions depuis des années dont 100 % foot, elle est la fiancée de Raymond Domenech (qu’elle n’a toujours pas épousé, 8 ans après l’annonce) et elle joue au poker en tant qu’amatrice.
Comment se déroule le tirage ? Il est basé sur le hasard. Des boules bleues se mélangent dans un bocal transparent. Une sorte de long tuyau extrait la boule chanceuse par le haut. On croirait voir une naissance en poirier.

Photo 3

Photo 4

Quant au numéro complémentaire, aujourd’hui appelé numéro chance, il est tiré par un second bocal de boules rouges pour bien qu’on fasse la différence. Aujourd’hui, il sera le même que celui tiré juste avant, à savoir le 1. C’est truqué ça !

Une fois le tirage fait, reste à savoir s’il y a un gagnant. Une carte type météo apparaît avec un effet recherche de cible.

Photo 5

Les départements clignotent. L’ordinateur scanne sûrement l’ensemble des données des participants, mais c’est quand même au bout de trois secondes de suspens intenable qu’on apprend qu’il n’y a pas de gagnant. Tant pis dit Estelle !

Photo 6

C’est la fin de ce tirage. Une image fixe fait office de générique de fin indiquant les contributeurs à l’émission.

Photo 8

On a consulté le règlement, il fait 25 pages, c’est long.