L’amour de la reine Elizabeth II d’Angleterre pour ses corgis est… sérieux. Pourtant, en raison de son âge avancé (89 ans, chuuuut), la souveraine ne souhaite plus accueillir de nouveaux chiots à Buckingham, mais conserve tout de même ses deux compagnons : Holly et Willow. God save les Corgis.

Holly et Willow sont, tous les deux, âgés de plus de 12 ans. Ils font partie de la 14e génération des descendants de Susan, première corgi offerte à la reine le jour de ses 18 ans, en 1944. Ces petits chiens roux et courts sur pattes sont indissociables de l’image de la monarchie britannique. Au total, la reine en a possédé une trentaine. Une vraie passion… qui n’est pas suivie par l’ensemble des Britanniques. Depuis les années 1960, le pourcentage de corgis enregistré par le Club Kennel, une association reconnue pour la promotion des races de chiens au Royaume-Uni, a baissé de 96,9 %. Considérés comme ringards, les corgis n’ont plus cote. La faute à qui ? Wouf !