« Le maillot jaune, le maillot jaune ». Avec cette histoire de Tour de France, tout le monde parle de ce fameux maillot jaune. Et pourtant, chaque année, c’est la même chose : personne ne nous rappelle la raison pour laquelle le coureur qui occupe la première place du Tour de France porte ce maillot.

Le maillot jaune tient sa couleur de son premier sponsor.

En fait, tout vient d’une histoire de sponsors. En 1903, la course du Tour de France voit le jour. Et pour l’organiser, il faut un bon pactole. Du coup, les organisateurs font appel à des sponsors. Mais attention, à ses débuts, le premier coureur portait un discret brassard vert, sans nom de sponsors.

Au fil des années, les sponsors se multiplièrent et les enchères grimpèrent logiquement. Résultat, la mode s’adapta sur le Tour. Le journal L’Auto, créé en 1900 et disparu en 1944, fut l’un des premiers sponsors du Tour. Or, sa couleur de référence, c’était le jaune.

Entre cette époque et aujourd’hui, la tradition est évidemment restée mais les sponsors du maillot jaune ont bien évidemment beaucoup évolué. Suze, Miko, Banania… Un bon paquet de marques jaune sont passées par là.

Mais depuis 1987, c’est le Crédit Lyonnais qui assure la première place au sponsoring du leader du classement général. Pourquoi ? Encore une histoire de logo jaune peut-être…

Par Maxime Lebufnoir de Read First