En France, on pompe quoi ? Pétrole, gaz naturel, minéraux ? Quelles sont les matières extraites du territoire français et utilisées par l’économie ? Question bien technique à laquelle Newsline tente de vous répondre. C’est parti !

Nous savons qu’il y a trois grands groupes de matières qui sont extraites et produites en France : les matières minérales (minerais métalliques + minéraux), la biomasse (l’ensemble des matières végétales) et les combustibles fossiles. Vous suivez ?

369 millions

C’est le nombre de tonnes de minéraux non métalliques qui ont été extraits du sol en 2012, soit une diminution depuis 1990. Composés essentiellement de graviers et de sables, ils sont utilisés principalement dans la construction de logements, d’infrastructures de transport, d’automobiles, d’avions, de trains, de téléphones, d’éoliennes, et même de moyens de défense !

239,6 millions

C’est le nombre de tonnes de matières issues de l’agriculture et de la pêche qui constituent le deuxième flux de matières extraites du territoire. Elles sont destinées pour un usage humain : consommation, semences, usages industriels et transformation, ou pour un usage animale : alimentation et litière, miaou.

Quant à la production de bois, elle reste autour de

27,2 millions

de tonnes extraites sur les 25 dernières années. En gros, la production de biomasse dépend surtout des conditions climatiques et météorologiques, #météo.

Les combustibles fossiles

En revanche, la production de combustibles fossiles est pratiquement au point mort avec l’arrêt de l’extraction du charbon (0,3) et la fin de l’exploitation des gisements de gaz naturel (0,4) et des minerais métalliques (0,1). Cependant, nos besoins attachés à ces matières énergétiques sont compensés par des importations considérables de pétrole et de gaz.

Au total, c’est

634,3 millions

de tonnes qui ont été pompées en France en 2012. Il s’agit d’un enjeu important car la raréfaction des ressources se confronte à la demande croissante des matières premières minérales.