Que va faire l’éventuel prochain président républicain le premier jour de son investiture à la Maison-Blanche ? Va-t-il abroger la grande réforme du système de santé de Barack Obama (ce qui risque de lui prendre du temps) ? Aperçu de ce que les candidats républicains promettent pour leur premier jour.

C’est le 20 janvier 2017 que le successeur de Barack Obama sera investi. En cas de victoire, les prétendants républicains ont un programme très chargé : abrogation ou annulation de plusieurs décisions du président démocrate. Des promesses qui se veulent radicales et qui sont vues comme un moyen efficace pour se démarquer médiatiquement. Cette stratégie va-t-elle se révéler gagnante ? Le président n’aura probablement pas son cabinet et ses collaborateurs en place, dès le premier jour. Un pari risqué, surtout quand les promesses non tenues sont légion en politique.

 

scott walker

Scott Walker, gouverneur du Wisconsin

Annuler l’accord sur le nucléaire iranien.

 

carly fiorina

Carly Fiorina, ex-patronne de Hewlett-Packar

Décrocher son téléphone pour obliger Ali Khamenei, guide suprême de la République islamique d’Iran, à ouvrir ses sites militaires aux inspections.

 

donald-trump1

Donald Trump, magnat de l’immobilier

Construire « très vite » un « grand mur » pour bloquer l’arrivée de clandestins mexicains et annuler « immédiatement » les régularisations accordées par Obama.

 

rand paul

Rand Paul, sénateur du Kentucky

Mettre fin aux programmes de « surveillance anticonstitutionnels ».

 

rick santorum

Rick Santorum, ancien sénateur

Révoquer, par décret, toutes les réglementations « qui coûtent des emplois américains ».

ted-cruz1

Ted Cruz, sénateur du Texas

Abroger « tous les actes illégaux et contraires à la Constitution de l’ère Obama ».