Pour le moment, ils ne sont que cinq candidats déclarés à la primaire du parti Les Républicains (ex-UMP) que de la droite veut organiser, en novembre 2016, pour désigner un candidat à l’élection présidentielle de 2017. Les règles du jeu sont les suivantes : le candidat doit parvenir à rassembler un parrainage de 20 parlementaires, 250 élus et 2 500 adhérents (ce qui ne semble pas gagné d’avance pour certains). On revient sur leur candidature en citation.

xavier-bertrand1

Xavier Bertrand, septembre 2012

Je suis candidat à l’élection présidentielle, et cela passe par les primaires. Je peux incarner une méthode et une ambition différentes.

francois-fillon1

François Fillon, mai 2013

Je suis candidat pour porter un projet de rupture et de progrès autour d’une ambition : faire de la France la première puissance européenne en dix ans.

alain-juppe1

Alain Juppé, août 2014

On aura compris que j’ai envie de participer à cette belle construction. C’est pourquoi j’ai décidé d’être candidat, le moment venu, aux primaires de l’avenir.

christian-estrosi1

Christian Estrosi, novembre 2014

Je ne serai pas candidat à la présidence de l’UMP. En revanche, j’ai décidé de me porter candidat à la primaire pour faire vivre un projet gaulliste. Je veux défendre l’héritage du général de Gaulle, qui reste un trésor autour duquel doit se construire la France d’aujourd’hui et de demain.

nadine-morano1

Nadine Morano, septembre 2015

Oui, je serai candidate dans ce dispositif