La semaine dernière, Sotheby’s, une des plus grandes sociétés de courtage d’œuvres d’art, a connu sa vente aux enchères la plus lucrative, atteignant un total de 130,4 millions de livres sterling (plus de 180 millions d’euros). Au programme, quelques œuvres exceptionnelles et un rappel sur un marché où de nouveaux records mondiaux sont monnaie courante.

Parmi les œuvres vendues par Sotheby’s jeudi dernier se trouvait un billet d’un dollar d’Andy Warhol. Estimé entre 13 et 18 millions de livres sterling, il a finalement été vendu £20,9 millions (29 millions €). La soirée a été marquée par d’autres ventes impressionnantes, avec notamment celles de deux autoportraits de Francis Bacon, vendus pour un total de £30 millions de livres sterling, soit 41,5 millions €. Le marché de la vente d’art par enchères connaît régulièrement des pics, et souvent, de nouveaux records mondiaux se font, comme récemment en peinture et sculpture.

$179,36 millions

C’est le prix atteint mai dernier par la toile de Pablo Picasso Les Femmes d’Alger (version 0), vendue aux enchères chez Christie’s 162 millions €. C’est le tableau le plus cher jamais vendu aux enchères. Le précédent record était détenu par un tryptique de Francis Bacon, Trois études de Lucian Freud, vendu en 2013 pour la modique somme de 142,4 millions de dollars (128 millions €).

$141,285 millions

Plus de 127 millions d’euros, c’est le prix de la statue la plus chère jamais vendue aux enchères. Il s’agit de L’Homme au doigt, d’Alberto Giacometti, statue vendue le même soir que Les Femmes d’Alger (version 0). Le précédent record pour une statue était détenu par une autre œuvre d’Alberto Giacometti : L’Homme qui marche I, vendue 103,93 millions de dollars (93,5 millions €) en 2010 chez Sotheby’s.

Le marché de la vente d’art par enchères n’atteint pas toujours de si hauts plafonds, loin de là. Mais il n’est pas rare que les enchères de grands noms, et qui plus est menées par Christie’s ou Sotheby’s, s’enflamment très rapidement.